Site principal

Le magazine de toutes les informations utiles et pratiques à connaître

LA GYMNASTIQUE DOUCE

Fondée sur une prise de conscience corporelle, elle invite avant tout au bien-être, loin de toute compétition.

 Le principe consiste à maîtriser la respiration en coordination avec des mouvements lents et précis, des postures, des automassages. L’énergie circule, les tensions douloureuses s’amenuisent. 

Une séance procure détente et même euphorie. Voici une sélection :

QI GONG - une gymnastique traditionnelle chinoise. Travail sur l’énergie vitale qui favorise l’harmonie du corps, du souffle et de l’esprit. 

Lire la suite...

L’AYURVEDA

Originaire d’Inde, l’Ayurvéda, depuis environ 5.000 ans, allie médecine et philosophie.

Elle est aujourd’hui reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme une médecine à part entière.

Le terme Ayurveda vient de deux mots du sanscrit : "ayur" qui signifie la vie ou longévité et "veda", la connaissance, l’Ayurvéda peut donc se traduire littéralement par "Connaissance de la vie".

Bien plus qu’un système de santé, c’est un art de vivre complet qui prend en compte tous les aspects de l’être humain, de ceux, plus abstraits et transcendantaux, de l’existence, jusqu’à ceux, plus matériels et concrets, du corps physique.

Pour l’Ayurvéda, chaque individu est constitué d’une combinaison unique de trois "doshas" ou humeurs biologiques

- Vata (l’air),
- Pitta (le feu) et
- Kapha (l’eau).

Cette combinaison, déterminée au moment de la conception, va représenter la constitution natale de l’individu autrement dit "Prakriti".  

C’est du maintien de l’équilibre des trois doshas que dépend l’état de santé ainsi que la longévité d’une personne. Elles sont présentes en chacun de nous ; mais dans des proportions différentes, qui déterminent un régime alimentaire et une hygiène de vie spécifiques. À ce régime alimentaire s’ajoutent les massages ayurvédiques. 

L’AROMATHERAPIE

L'aromathérapie est connue depuis des millénaires.

Décrites précédemment sous le nom d'essence ou d'essence aromatique, ce n'est qu'en 1972 que l'appellation "huiles essentielles" de plantes aromatiques est retenue.

Loin des utilisations séculaires décrites par les Egyptiens dans l'embaumement, l'utilisation des essences a été perfectionnée en même temps que la chimie moderne.

Le terme "aromathérapie" a été inventé par un ingénieur-chimiste lyonnais René-Maurice Gattefossé en 1928.

On compte plus de 400 essences issues de végétaux. Mais en pratique, seule une quarantaine d'huiles essentielles sont utilisées en aromathérapie.

Du rhume aux tendinites, en passant par la fatigue chronique ou la dépression, l’aromathérapie a fait ses preuves comme support thérapeutique efficace et naturel pour de très nombreuses affections.

 

L’ACUPUNCTURE

L’acupuncture est une technique chinoise ancestrale (Inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis 2010) a été importée en Europe par les Jésuites au XVIIe siècle.

Selon la médecine chinoise, le bon état de notre santé dépend d’une bonne circulation de l’énergie vitale, le "chi", dans notre corps. 

Cette énergie emprunte un certaines voies (les douze méridiens), sur lesquelles sont situés des points.

Lorsqu’un organe est trop actif ou au contraire déficient, l’énergie ne circule plus normalement. Il se crée soit une sorte de blocage qu’il faut éliminer, soit un «trou» qu’il faut réactiver pour traiter la maladie.

Lire la suite...

Le thé blanc, une boisson bonne pour la santé

Très rare, d’une grande finesse et assez coûteux, le thé blanc a des propriétés extraordinaires. Peu de gens le connaissent, cependant par sa composition, ce type de thé est le plus bénéfique pour la santé, parce que très pur : c’est un thé non oxydé.

 

Lire la suite...