Site principal

Le magazine de toutes les informations utiles et pratiques à connaître

CHÂTEAU DE CHANTILLY : "Fastes de cour au XVIIe siècle. Les costumes de Bellange et Berain"

 

Jusqu'au 13 août 2015, cette exposition présente pour la première fois au public le précieux contenu d’un portefeuille acquis en 1854 par le duc d’Aumale, aujourd’hui conservé au musée Condé de Chantilly.

 

Il s’agit de 23 dessins exceptionnels de Jacques Bellange (v. 1575-1616), liés aux fêtes lorraines du mariage d’Henri de Bar avec Marguerite de Gonzague (1606), et d’une série de 34 estampes au trait de Jean Berain (1640-1711), avec rehauts d’aquarelle, d’or et d’argent, qui évoquent magnifiquement les fastes des cours de Lorraine et de France du début à la fin du XVIIe siècle
 
Nommé en 1674 dessinateur de la chambre et du cabinet du roi, Berain devient le principal décorateur de fêtes et de cérémonies organisées à la cour de Louis XIV

Les modèles de costumes conservés à Chantilly illustrent à la fois ceux de son prédécesseur Henri Gissey (Ballet des Arts, 1663) et ceux qu’il créa à partir de 1673 pour les spectacles d’opéra donnés à Paris, à Versailles et à Saint-Germain-en-Laye.

La richesse, la variété, la fantaisie et l’extrême raffinement de cet ensemble illustrent en effet ce qui devient pendant cette époque, dans le domaine des spectacles, une véritable spécialité française : celle du costume de ballet, de carrousel et d’opéra.

Complétées par des prêts de la collection Edmond de Rothschild du musée du Louvre, de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de la Bibliothèque nationale de France, ces œuvres graphiques permettent de comprendre comment cet art exercé avec tant de talent à Nancy par Bellange a pu conduire son compatriote Berain à exceller plus tard, sous le règne de Louis XIV, dans les habits des divertissements royaux.

Les modèles de costumes conservés à Chantilly

illustrent à la fois ceux de son prédécesseur Henri Gissey (Ballet des Arts, 1663) et ceux qu’il créa à partir de 1673 pour les spectacles d’opéra donnés à Paris, à Versailles et à Saint-Germain-en-Laye.

La richesse, la variété, la fantaisie et l’extrême raffinement de cet ensemble illustrent en effet ce qui devient pendant cette époque, dans le domaine des spectacles, une véritable spécialité française : celle du costume de ballet, de carrousel et d’opéra.

Complétées par des prêts de la collection Edmond de Rothschild du musée du Louvre, de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de la Bibliothèque nationale de France, ces œuvres graphiques permettent de comprendre comment cet art exercé avec tant de talent à Nancy par Bellange a pu conduire son compatriote Berain à exceller plus tard, sous le règne de Louis XIV, dans les habits des divertissements royaux.
Autour de l’exposition 

Le catalogue de l’exposition (264 pages) par Paulette Choné, professeur émérite à l’Université de Bourgogne, et Jérôme de La Gorce, directeur de recherches au CNRS, est publié aux Editions Monelle Hayot. 

A propos du musée Condé
Le château de Chantilly abrite la seconde collection française de peinture ancienne après celle du musée du Louvre. Les œuvres rassemblées par Henri d’Orléans, duc d’Aumale, fils de Louis-Philippe, offrent un panorama de l’histoire de l’art occidental. 

Pour en savoir plus

Exposition incluse dans le billet Domaine sans supplément.
Lieux : Galerie de Psyché et Galerie des Cerfs du château.
http://www.domainedechantilly.com/fr/event/fastes-de-cour/

Renseignements pratiques

Château de Chantilly - 60500 Chantilly
Téléphone : 03 44 27 31 80
www.domainedechantilly.com/fr/