Site principal

Le magazine de toutes les informations utiles et pratiques à connaître

La Maison Léon Blum à Jouy-en-Josas : un grand lieu de mémoire revivifié

La ville de Jouy-en-Josas réhabilite et fait revivre la Maison Léon Blum, afin d’en faire un véritable lieu patrimonial tourné vers l’accueil d’un public chaque année plus nombreux.

Inscrite au titre des Monuments Historiques, la Maison Léon Blum a été labellisée "Maison des Illustres" par le ministère de la Culture et de la Communication en 2012.

Le 11 juin 2014, un appel au mécénat est lancé avec le concours de la Fondation du Patrimoine, et la plaque "Maison des Illustres" sera dévoilée.

 

 

 

 

Un projet ambitieux

La Maison Léon Blum de Jouy-en-Josas est le seul lieu en France rappelant la mémoire de Léon Blum.

Afin d’en faire un musée à la mesure du rayonnement de son illustre occupant, la ville de Jouy-en-Josas entreprend aujourd’hui de faire revivre la Maison autour de l’histoire de la vie et de l’œuvre littéraire de Léon Blum, de la rendre plus accessible et de l’ouvrir sur la jeunesse et sur l’avenir.

Une souscription lancée le 11 juin 2014 avec le concours de la Fondation du Patrimoine permettra aux personnes soucieuses de faire fructifier l’héritage intellectuel et culturel de Léon Blum de s’associer aux efforts de la ville.

La "nouvelle" maison Léon Blum

La maison et le jardin offriront un parcours chronothématique, organisé autour de cinq thèmes ou temps forts de la vie de Léon Blum : l’homme de lettres ; le congrès de Tours de 1920 ; le Front Populaire ; la défaite, la captivité et la déportation ; l’après-guerre.

À travers une réhabilitation de la maison, l’aménagement d’un local d’accueil, l’installation d’un nouveau parcours muséographique et l’organisation de manifestations régulières autour de centres d’intérêts chers à Léon Blum, la Maison offrira aux visiteurs une qualité d’accueil et d’information digne de sa mémoire.

Léon Blum à Jouy-en-Josas

C’est à Jouy-en-Josas que Léon Blum passe les dernières années de sa vie, de 1945 à 1950, en compagnie de sa femme Jeanne.

Dès leur retour de déportation, les Blum s’installent au Clos des Metz, une ancienne fermette du XVIIIe siècle qui appartenait à Jeanne Blum. Dans son bureau du rez-de-chaussée, l’ancien leader du Front Populaire reprend son activité d’homme d’État, écrit et reçoit hommes politiques, intellectuels et hommes d’action.

Léon Blum décède au Clos des Metz le 30 mars 1950, et repose, après des obsèques nationales, au cimetière de Jouy-en-Josas.

La vision de Jeanne Blum

Le projet actuel répond à un souhait formulé par Jeanne Blum, à sa mort en 1982 : elle cède la Maison à la ville avec pour mission de perpétuer la mémoire de son mari et d’y développer des activités culturelles et musicales en rapport avec sa vie et son œuvre.

Le maire Jacques Toutain obtient du ministère de la Culture en 1983 l’inscription de la Maison au registre des Monuments Historiques.

La Maison est aménagée pour une ouverture au public avec la contribution des historiens Pierre Nora et Pascal Ory, et inaugurée par le président François Mitterrand en 1986. Plusieurs milliers de visiteurs s’y sont succédé depuis.

Renseignements
Maison de Jeanne et Léon Blum
4, rue Léon Blum
78350 Jouy-en-Josas
Renseignements : 01 39 20 11 40