Site principal

Le magazine de toutes les informations utiles et pratiques à connaître

La Fête des Lumières de Lyon en 2013

 

Du vendredi 6 au lundi 9 décembre, les habitants fêtent la lumière sous toutes ses formes lors de ce qui est désormais le principal événement mondial dans ce domaine.

La Fête des Lumières de Lyon, trouve son origine le 8 décembre 1852, lorsque les Lyonnais illuminèrent spontanément leurs fenêtres et leurs balcons et descendirent dans la rue pour célébrer la statue de la Vierge Marie sur la colline de Fourvière. 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2013, une première mondiale : la mise en lumière de la galerie du tunnel de la Croix-Rousse

Cette année, c’est le nouveau tunnel de la Croix-Rousse, dédié dédié aux modes de transports "doux" (bus, vélos, piétons ), qui sera ouvert et mis en lumière de façon durable. Il deviendra une des artères les plus originales de la ville.

Ouvert au public à partir de décembre 2013, l’objectif de la mise en scène et en image du tunnel modes doux est de susciter le désir d’emprunter ce tunnel, pour que le public puisse se l’approprier, faire de cette traversée un moment ludique et y revenir avec un plaisir renouvelé.

Au cours de leur traversée, les piétons, cyclistes et rollers découvriront chaque jour de nouvelles séquences animées projetées sur les parois et la voûte du tunnel. Cet habillage d’images emmènera les passants dans différents voyages immersifs : au cœur du monde végétal, sur les fleuves, survolant la Croix-Rousse.

Du 6 au 9 décembre des robinets de lumière éphémère aux entrées du tunnel

A l’occasion de la Fête des Lumières de Lyon, à chaque entrée du tunnel de la Croix-Rousse, la lumière s’écoulera, telle de l’eau, d’un robinet géant flottant dans l’espace, son halo inondant les spectateurs.

L’impression de mouvement sera générée par des tubes de néons colorés, éclairés en alternance. Chaque édition de la Fête laisse en témoignage une mise en lumière pérenne dont la poésie s’installe dans les nuits lyonnaises. 

Dédié aux transports en commun et aux modes de déplacements doux, le nouveau tunnel deviendra une des artères les plus originales de la ville.

Lumière sur le patrimoine à travers toute la ville

La déambulation dans la ville pendant la Fête des Lumières est aussi l’occasion de redécouvrir la richesse et la diversité du patrimoine bâti lyonnais, qui fête cette année ses 15 ans d’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

En effet, de nombreux monuments historiques bénéficient d’une mise en lumière exceptionnelle au cours de ces quatre soirs, révélant l’esthétique de leurs façades, dévoilant leurs lignes architecturales.

Dans les différents quartiers de Lyon, les visiteurs pourront admirer notamment l’église Sainte-Blandine sur le chemin du Confluent, l’Abbaye d’Ainay non loin de la rue Victor Hugo, ou, sur l’autre rive du Rhône, la Mairie du 7e.

Des déambulations spectacles et feux d’artifice à travers toute la ville

Cette année, des déambulations évolueront entre Saint-Rambert et l’Ile Barbe, de la place Kleber à la Passerelle du Collège, de l’avenue des Frères Lumière à la Place Ambroise Courtois et s’achèveront avec un feu d’artifice ou un spectacle.

Le public pourra également admirer une parade de cavaliers tout feu, tout flamme, boulevard des Etats-Unis, suivie d’un spectacle équestre. Dans le quartier de la Sarra, le public est invité à suivre de longues silhouettes blanches pour assister à un rituel magique.

En marge des animations du centre-ville, des spectacles pour toute la famille, investissent des lieux plus intimistes : des extra-terrestres vont à la rencontre du public Place Guichard, tandis que l’on célèbre Rimbaud dans un Cabaret rue Pasteur, que l’on se laisse hypnotiser par la lueur des flammes Place Bir-Hakeim et les feux d’artifice colorés Place Belleville.

Renseignements pratiques
www.fetedeslumieres.lyon.fr
www.lyon-france.com