Site principal

Le magazine de toutes les informations utiles et pratiques à connaître

Timbre "Premier jour" : MARTIN NADAUD 1815 – 1898

                             

Le 6 juillet 2015, La Poste émet un timbre en hommage à un homme au parcours hors du commun, devenu élu du peuple, républicain convaincu, aux idées toujours d’actualité au XXIe siècle.

"Quand le bâtiment va, tout va"
Cette fameuse phrase sert d’illustration au timbre, derrière le portrait du plus célèbre maçon creusois.

Rappel historique

"Quand le Bâtiment va tout va". C’est le 7 mai 1850 que cette fameuse phrase a été prononcée à la tribune de la Chambre des Députés par le plus célèbre des maçons creusois : Martin Nadaud, alors député de la Creuse.

Il monte à Paris en 1830 et sera ouvrier maçon sur les chantiers parisiens pendant près de 20 ans, comme ces générations d’ouvriers du bâtiment creusois qui ont participé à la construction de la France moderne (35 000 migrants au milieu du XIXe siècle).Il fréquente Pierre Leroux , Victor Hugo, Louis Blanc.

Cet autodidacte a su par, ses seuls mérites, acquérir un véritable savoir. Il sera député en mai 1849, puis banni en 1852 sous le second Empire, il s’exile en Angleterre et devient professeur de français à Winbledon en 1855.

Préfet de la Creuse en 1870, il sera représentant du peuple pendant 20 ans, 5 ans au Conseil municipal de la ville de Paris et 15 ans en qualité de député de la Creuse, et luttera pour l’instauration de la IIIe République.

Lors de ses mandats de députés, il s’impliquera dans le secteur de la construction et des travaux publics ainsi que dans la défense des classes ouvrières et la protection sociale, avec des lois sur l'enseignement technique, les accidents du travail…

Martin NADAUD, témoin de son siècle, est né et mort à la Martinèche commune de Soubrebost dans la Creuse.

Source : l'association des "Amis de Martin NADAUD"

Informations techniques 

Création : Stéphane Humbert Basset Gravure : Claude Jumelet
Impression : en taille-douce
Format du timbre : 40,85 mm x 30 mm
Valeur faciale du timbre : 0,68 €
Tirage : 1,5 million d’exemplaires
Mentions obligatoires : création de Stéphane Humbert-Basset.
Gravure de Claude Jumelet. d'ap. photo Maison Martin Nadaud

Renseignements pratiques

Le timbre sera vendu en avant-première les 3 & 4 juillet 2015 à :

▪ Soubrebost (23250)
Salle des fêtes, de 9h à 17h, 

▪  Paris.(75009)

Le Carré d’Encre, de 10h à 18h, 13 bis rue des Mathurins,
Dédicaces de Stéphane Humbert-Basset le 4 juillet de 10h à 12h & de 13h à 15h30

Il sera vendu dans certains bureaux de poste à partir du 6 juillet 2015,
Sur le site Internet www.laposte.fr/boutique,
Au Carré d’Encre et abonnement ou par correspondance à Phil@poste Service Clients Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PERIGUEUX CEDEX 09.

Toute l’actualité du timbre sur www.laposte.fr/toutsurletimbre
CONTACTS PHIL@POSTE