Site principal

Le magazine de toutes les informations utiles et pratiques à connaître

Timbre "Premier jour", les 2 et 3 Juin 2017 : Jeanne BARDEY 1872-1954 Femme

La Poste émet un timbre à l’occasion du 145e anniversaire de la naissance de Jeanne Bardey.

Comme Camille Claudel, Jeanne Bardey fût la disciple de Rodin. Si elle ne connut ni la vie tumultueuse, ni l’immense renommée posthume de celle-ci, Bardey n’en tient pas moins son rang dans le panthéon de la sculpture figurative de la première moitié du XXe siècle.

Rappel historique

Fille d’un prospère fabricant de meubles lyonnais, Jeanne Bratte (Lyon, 1872- 1954) montre dès l’enfance d’incontestables dons artistiques.

À vingt ans, elle épouse un peintre décorateur réputé, Louis Bardey, qui lui prodigue ses conseils. Le critique Roger Marx date de 1907 les véritables débuts de Jeanne Bardey. Elle expose alors au Salon de Lyon une nature morte aussitôt achetée par la Ville.

 

Forte de cet encouragement, elle prend un atelier à Paris, copie les maîtres au Louvre. Rencontré en 1909, Rodin l’encourage : "Le dessin vous donnera la clé de tous les arts", lui dit-il. À la Salpêtrière et à l’asile de Villejuif, elle dessine une saisissante série d’aliénés qui, au dire même du maître, auraient pu trouver place sur sa Porte de l’Enfer. Elle s’essaie à la fresque, avec succès.

Sensible à l’ardeur de cette jeune artiste, et non moins sensible au charme de cette belle femme, Rodin la prend comme élève. À la fin de sa vie, il décide de lui confier l’organisation de son futur musée et la désigne comme héritière. Mais des intrigues vont finalement l’écarter de ce projet.

D’abord marquée par le style de Rodin, l’œuvre de Jeanne Bardey évolue vers un classicisme majestueux et calme qui la fit comparer à Joseph Bernard ou Aristide Maillol. Excellant aussi bien dans le nu que dans le portrait en buste, elle expose régulièrement ses bronzes, ses terres cuites qu’elle rehausse volontiers de couleur, ses marbres qu’elle taille elle-même. Grâce au legs de la fille de l’artiste, le musée des Arts décoratifs de Lyon possède un fonds important de ses œuvres.

Texte Jérôme Coignard ©La Poste

Informations techniques

Graveur : Pierre ALBUISSON
Impression : taille-douce
Format du timbre : 40,85 mm x 52 mm
Tirage : 800 010 exemplaires
Valeur faciale : 1,70 €
Mentions obligatoires : © Droits réservés et photo © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Michel Urtado

Informations pratiques

Le timbre sera vendu en avant-première les 2 & 3 Juin 2017 à :

▪ LYON (69) Informations non communiquées
▪ PARIS (75) Boutique "Le Carré d’Encre", de 10 h à 17 h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris.

A partir du 6 juin 2017, il sera vendu

dans tous les bureaux de poste,
au Carré d’Encre,
au Musée de La Poste, 21 avenue du Maine, 75015 Paris,
sur le site Internet www.laposte.fr/boutique ,
par abonnement ou
par correspondance à Phil@poste Service Clients Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PERIGUEUX CEDEX 09.