Imprimer
Catégorie : Musées et expositions
Affichages : 459

Les célébrations du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci en France offrent l’opportunité de convier le visiteur et le lecteur à une passionnante enquête consacrée à une œuvre pleine de mystère, la Joconde nue de Chantilly.

En 1862, Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897), acquit l’un des chefs-d’œuvre les plus énigmatiques de l’extraordinaire collection qu’il rassemblait alors : le carton dit de la Joconde nue.

Aucune œuvre de Chantilly n’a rencontré depuis des opinions aussi contradictoires ni n’a suscité des fantasmes aussi divers. Lors de son acquisition, le dessin passait pour un original ayant servi à l’exécution du tableau de l’Ermitage, que l’on donnait également à Léonard.

Mais les critiques ne tardèrent pas à désattribuer les deux œuvres, les reléguant au rang de simples copies d’atelier.

Depuis, les historiens de l’art se sont montrés partagés, certains y voyant l’œuvre d’un élève, d’un suiveur voire quelque chose de bien postérieur, tandis que d’autres la donnaient au maître en personne.

 

Comment interpréter cette Joconde nue ? Qui l’a réalisée ? Quel est le rôle de Léonard dans cette création en général et dans le dessin de Chantilly en particulier ? Pourquoi trouve-t-on autant de tableaux sur le sujet ?

Autant de questions qui guident l’exposition du Domaine de Chantilly

Pour en savoir plus

http://www.domainedechantilly.com/fr/event/la-joconde-nue/