Site principal

Le magazine de toutes les informations utiles et pratiques à connaître

Il ouvrira ses portes à l’automne 2016, et prendra place dans un bâtiment paré de pierre bleue, jouxtant l’atelier du verre.

Le nouveau nom pour le musée-atelier départemental du Verre à Sars-Poteries, est symbole de son ancrage territorial et de son rayonnement international

Musverre associe plusieurs éléments en une composition dynamique, gaie et ludique, à travers un langage contemporain, simple et immédiat.

Son nom, facilement identifiable et mémorisable, permet l’appropriation par tous les publics.

Acte fort de la renaissance du musée : ses collections uniques, son architecture aux lignes épurées et son implantation forte sur le territoire. Une image de marque qui invite à la découverte, à l’émotion, à l’interactivité, au partage et à la créativité

Du 22 juin au 6 novembre 2016, Barthélémy Toguo, artiste camerounais, propose une exposition au Carré Sainte-Anne à Montpellier.

Véritable témoin de son temps, c’est au thème du « Déluge » qu’il consacre cette exposition inédite.

"Déluge" un témoignage historique

C’est une véritable chapelle ardente au sol du Carré Sainte-Anne que le public découvre en entrant dans l’espace d’art contemporain.

Cinquante-quatre cercueils, des peintures aux murs évoquant les guerres, les tremblements de terre, les attentats… Sur les murs, douze aquarelles réalisées sur papier marouflés abordant les thèmes dramatiques liés au déluge.

L’exposition que Barthélémy Toguo a conçue pour le Carré Sainte-Anne aborde toutes les facettes du déluge, c’est un thème que l’artiste camerounais, véritable observateur de son époque, traite en toute logique. La destruction tout d’abord, puis la mort et enfin la résurrection.

Barthélémy Toguo, un artiste polyvalent et engagé

Né en 1967 au Cameroun, Barthélémy Toguo vit et travaille à Paris et à Bandjoun.

Depuis le 26 mai 2016, une exposition inédite, L’Or du pouvoir, de Jules César à Marianne, est présentée à la Crypte archéologique de l’île de la Cité., située dans la capitale.

L’histoire de Paris est racontée à travers une magnifique sélection de monnaies et d’objets évoquant les grandes figures du pouvoir.

Parcours de l’exposition

En six étapes, le visiteur découvre les personnages historiques qui ont transformé le destin de la ville et de leur époque, en lien avec les vestiges archéologiques de la Crypte.

- Les Gaulois Parisii : du nom d’un peuple venu d’outre-Rhin vers le IIIe siècle avant notre ère pour occuper une petite région dont la ville actuelle de Paris est le centre.

- Les Romains, d’Auguste à Julien : À l’emplacement de la première fortification de Paris, un rempart construit à partir de 308 apr. J.-C., est présenté les premières monnaies romaines.

- Le Moyen Âge : l’image du roi revient avec les monnaies d’or, à partir de Philippe IV le Bel (1285-1314). La Crypte présente des vestiges de la période médiévale,

- La Renaissance : en 1513, Louis XII est le premier roi de France à faire figurer son portrait sur une monnaie.

À partir du 28 mai 2016, le Panorama XXL présente "Rouen 1431, à l’époque de Jeanne d’Arc"», une nouvelle création magnifique et spectaculaire de l’artiste Yadegar Asisi.

Ce Panorama, présenté en exclusivité mondiale, vous plongera dans le Rouen gothique du XVe siècle, à l'époque de Jeanne d'Arc, pour une découverte unique et émouvante de la vie de la cité. Vous assisterez également à des scènes majeures de la vie de Jeanne, qui ont eu lieu à Rouen.

C’est à Rouen que la destinée de la « Pucelle d’Orléans » a pris sa grandeur tragique.

La figure de Jeanne d’Arc est intimement liée à la ville de Rouen. Ville de son martyre sur le bûcher, Rouen est aussi la ville où fut prononcée l’innocence de la jeune femme en 1456, à l’issue du procès en annulation de la condamnation de 1431.

La Grande Halle de la Villette accueille jusqu'au 4 septembre 2016, une exposition qui retrace la plus grande saga cinématographique jamais produite.

James Bond est un grand séducteur, ce qui contribue à sa dimension mythique.

Il est mystérieux, sûr de lui, élégant, a de l’assurance. Cet authentique mythe contemporain est .illustré par une collection de 500 objets originaux permettant une immersion dans l'univers esthétique de l'espion le plus célèbre du monde : costumes, gadgets, croquis, photos de tournages.