Site principal

Le magazine de toutes les informations utiles et pratiques à connaître

Les Palais des Beaux-Arts de Paris, un projet architectural

Le 24 avril 2013, les galeries d’exposition de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts (ENSBA) reprennent leur nom historique de "Palais des Beaux-Arts".

Le site a été pensé pour exposer les copies de peintures, faites par les pensionnaires de l’Académie de France à Rome et les élèves de l’École, d’après les plus célèbres tableaux des grands maîtres.

Le bâtiment de 1 000 m2a été entièrement repensé pour accueillir une nouvelle formule de programmation

Il reflète l’identité de l’École en confrontant œuvres anciennes et contemporaines, artistes émergents et relecture de l’histoire de l’art récent.

Les espaces du Palais des Beaux-Arts ont été réaménagés, ainsi le bâtiment historique devient plus lumineux et plus fonctionnel. Ce qui révèle le caractère remarquable de ce bâtiment du XIXe siècle, autrefois dédié aux étudiants et à des expositions prestigieuses.

La nouvelle programmation proposera deux expositions thématiques par an, reflétant le spectre historique couvert par l’école, de ses collections d’art ancien à ses jeunes diplômés. Chaque exposition se divisera en quatre parties.

Les BeauxArts

L’École nationale supérieure des Beaux‐Arts est héritière des Académies Royales de peinture et de sculpture créées sous l’Ancien régime.

Située au cœur de Saint‐Germain‐des‐Prés au sein d’un site architectural exceptionnel, les Beaux‐Arts de Paris sont un établissement public à caractère administratif sous tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication.

L’École accorde une grande importance aux nouvelles technologies. Elle délivre un diplôme de premier cycle après trois ans d’études, et le diplôme national supérieur d’arts plastiques (DNSAP) à la fin de la cinquième année, reconnu au grade de master. Un troisième cycle de recherche complète ce cursus depuis la rentrée 2012.

L’histoire du Palais des Beaux-Arts

La restructuration architecturale intérieure opérée à l’occasion de l’ouverture de l’exposition L’Ange de l’histoire en avril 2013, a révélé l’âme de ce bâtiment du XIXe siècle, dont la construction, en lieu et place de l’ancien Hôtel de Brienne.

L’édification du bâtiment fut confiée à l’architecte Félix Duban afin de compléter la construction du Palais des Études (donnant sur la rue Bonaparte), par la construction d’un palais dédié spécifiquement aux expositions : le Palais des Beaux‐Arts, situé quai Malaquais.

La grande salle d’exposition du quai Malaquais a conservé des vestiges des nombreuses copies qui, même lors des plus importantes expositions, étaient toujours visibles. Proust les vit lors de l’hommage à Whistler et s’en inspira dans certains passages de À la recherche du temps perdu.

Renseignements pratiques
Palais des Beaux-Arts
13, quai Malaquais, 75006 Paris
http://www.beauxartsparis.com/l-ecole
http://palaisdesbeauxarts-en.tumblr.com