Pour cette cinquième édition, la remise du Prix Canson 2015 s’effectuera le 22 juin au Palais de Tokyo à Paris. 

 

 

Le Prix récompense les lauréats notamment par une exposition personnelle dans une foire ou un musée de renommée internationale. Il sera dorénavant annuel et présenté, une année sur deux, à Paris et à l’international.

L’exposition des finalistes se déroulera jusqu’au 1er juillet dans la Galerie Haute du Palais de Tokyo

L’ambition du Fonds Canson pour l’Art et le Papier est de faire du Prix Canson un Prix international

Depuis 2014, le prix annuel est présenté, une année sur deux, à Paris et à l’international. En 2014, Simon Evans a été consacré à Barcelone et l’exposition des finalistes s’est déroulée dans une galerie de la capitale catalane.

Pour les lauréats, le Prix Canson est d’abord une visibilité considérable pour leur art. En 2015, le Prix est remis au Palais de Tokyo, dont le Fonds Canson pour l’Art et le Papier sera partenaire, soutenant l’exposition Patrick Neu du 24 juin au 13 septembre.

Depuis 2013, le Prix Canson s’inscrit dans une volonté de développer un Prix reconnu sur le plan international

Cette ambition s’incarne par le choix d’un président à la forte renommée internationale, Tunga, et dans le choix d’un jury composé d’experts reconnus qui proposent des candidats venant de nombreux pays.

Pour chaque édition, des personnalités qualifiées de la création contemporaine le composent pour désigner le lauréat du Prix.

Grâce au Fonds Canson pour l’Art et le Papier, chaque lauréat expose son travail dans une grande foire internationale d’art contemporain dans l’année suivant la remise du Prix.

Canson : près d’un demi-millénaire d’un authentique savoir-faire

Née en 1557 à Annonay en Ardèche, et développée par la famille Montgolfier, la manufacture Canson a su perpétuer la tradition des maîtres artisans papetiers, transmettant de génération en génération la recette d’un papier d’excellence et des gestes ancestraux.

L’invention la plus connue des Montgolfier est bien sûr la montgolfière, dont l’enveloppe était faite de papier sortant de leurs moulins et qui s’envole pour la première fois d’Annonay en 1782. Aujourd’hui encore, stylisée, la montgolfière reste l’emblème de la marque,

Renseignements pratiques

Palais de Tokyo
3, avenue du Président Wilson -75 116 Paris
http://www.palaisdetokyo.com/
www.canson.com
www.lateliercanson.com

 

En 2015, la France célébrera les 500 ans de l’accession au trône de François Ier ainsi que l’anniversaire de la bataille de Marignan.  Des manifestations, dont plusieurs expositions de grande envergure, sont prévues tout au long de l’année

Les livres de François Ier sont à l’origine de la bibliothèque des rois de France, devenue bibliothèque nationale sous la Révolution. 

 

 

Situé au cœur du Val de Loire, le château royal de Blois est un haut lieu d’art et d’histoire, visité par près de 300 000 personnes chaque année

Héritier d’un passé royal prestigieux, il mène depuis plusieurs années une politique active de développement culturel et touristique, en direction de tous les publics, notamment à travers une programmation de grandes expositions sur la civilisation de la Renaissance.

Résidence favorite de la Cour au XVIème siècle, c’est également dès 1515 le premier chantier entrepris par François Ier.

A l’heure où l’année 2015 s’annonce sous les auspices de la double célébration des 500 ans de l’avènement au trône de François Ier et de la victoire de Marignan, Chantilly par l’exposition François Ier nourrit une ambition particulière.

Il s’agit de montrer comment ce monarque, victorieux d’abord à Marignan en 1515, puis défait à Pavie dix ans plus tard, sauve son règne en devenant l’ami des arts et le protecteur des lettres.

François Ier œuvre pour la postérité au service de la culture et de l’humanisme

Entouré d’érudits et de savants, attirant à lui les plus grands artistes de son temps, il fonde des institutions vivantes encore aujourd’hui (le Collège de France, les collections publiques), encourage la diffusion du livre et stabilise la langue.

Les figures accompagnant cette Renaissance française dans les arts et les lettres sont aussi célèbres que prestigieuses : des érudits comme Guillaume Budé, des écrivains comme Clément Marot, Etienne Dolet, des pionniers comme Henri Estienne, Ambroise Paré, des artistes comme Leonard de Vinci, Primatice.

 

Jusqu'au 13 août 2015, cette exposition présente pour la première fois au public le précieux contenu d’un portefeuille acquis en 1854 par le duc d’Aumale, aujourd’hui conservé au musée Condé de Chantilly.

 

Il s’agit de 23 dessins exceptionnels de Jacques Bellange (v. 1575-1616), liés aux fêtes lorraines du mariage d’Henri de Bar avec Marguerite de Gonzague (1606), et d’une série de 34 estampes au trait de Jean Berain (1640-1711), avec rehauts d’aquarelle, d’or et d’argent, qui évoquent magnifiquement les fastes des cours de Lorraine et de France du début à la fin du XVIIe siècle

 
Nommé en 1674 dessinateur de la chambre et du cabinet du roi, Berain devient le principal décorateur de fêtes et de cérémonies organisées à la cour de Louis XIV

Les modèles de costumes conservés à Chantilly illustrent à la fois ceux de son prédécesseur Henri Gissey (Ballet des Arts, 1663) et ceux qu’il créa à partir de 1673 pour les spectacles d’opéra donnés à Paris, à Versailles et à Saint-Germain-en-Laye.

 

Jusqu'au 30 août 2015, pour la première fois à Paris une exposition retrace l’incroyable histoire de Lascaux, offrant la possibilité de découvrir les chefs d’œuvre de la chapelle Sixtine de la Préhistoire.

"LASCAUX A PARIS - L’EXPOSITION" plonge le grand public dans l’univers de la grotte
grâce à des reproductions grandeur nature, une incroyable visite virtuelle, des maquettes, des images d’archives ou encore des jeux interactifs, afin d’entrer en contact avec l’art rupestre paléolithique unique de Lascaux. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L’exposition est installée à Paris Expo Porte de Versailles
L’enjeu est de faire comprendre au public la "révolution esthétique" que provoqua la découverte de Lascaux, des premières années jusqu’à sa fermeture en 1963, pourquoi elle compte parmi les plus importantes du monde. Il est primordial de la préserver !
Le parcours Dans un labyrinthe de 1520 m², le public découvre dans un premier temps comment quatre garçons provoquèrent en 1940 un véritable choc mondial en foulant pour la première fois le sol de la grotte. Afin de l’appréhender au mieux, une visite virtuelle en 3D, époustouflante de réalisme, plonge le public à l’intérieur même de la grotte, tandis qu’une maquette complète à l’échelle 1/10e permettra de l’apprécier dans sa globalité.
Grâce à des photographies et vidéos d’archives, le public aborde également les raisons de sa fermeture et les successives tentatives de reproduction.
Le public se met ensuite dans la peau des inventeurs en se voyant offrir la possibilité de pénétrer dans la grotte. Il découvre alors, dans un dispositif monumental qui recréé les mêmes conditions dans lesquelles travaillèrent les artistes des célèbres peintures vieilles de 20 000 ans.
Cinq parties de la grotte reproduites à l’identique, sont présentées pour la première fois en exclusivité dont la Scène du Puits. Un système lumineux permet de découvrir les gravures qui ne sont pas toutes visibles à l’œil nu.
Un face à face avec cromagnon sera également inévitable ! En effet, seront présentes quatre sculptures anatomiques hyper-réalistes d’un vieillard, d’une femme, d’une adolescente et d’un enfant, réalisées par l’artiste Elisabeth Daynes en s’appuyant sur les données de la paléoanthropologie.
Après l’émerveillement, le public est invité à jouer, observer et apprendre plus sur
la grotte, le travail des scientifiques et archéologues grâce à des bornes interactives.
Lascaux 2 : Ouvert en 1983 à proximité du lieu originel, le fac-similé de la grotte - Lascaux 2 - est depuis le site le plus visité de Dordogne
Lascaux 3 - Fort de ce succès, la réalisation d’un fac- imilé itinérant - Lascaux 3 - est alors lancée à partir de 2010 à l’initiative du Conseil Général de Dordogne. Lascaux 3 est exposée pour la première fois en 2012 à Bordeaux, avant d’être présentée à l’étranger.
 
Lascaux 4 -Par ailleurs, la réalisation d’un nouveau fac-similé de la totalité de la grotte est en cours. Dénommé Lascaux 4, il ouvrira ses portes au printemps 2016, au pied de la colline de Lascaux.

Informations pratiques

Paris Expo, Porte de Versailles, Pavillon 8/B
1 Place de la Porte de Versailles - 75015 Paris