Depuis le 26 mai 2016, une exposition inédite, L’Or du pouvoir, de Jules César à Marianne, est présentée à la Crypte archéologique de l’île de la Cité., située dans la capitale.

L’histoire de Paris est racontée à travers une magnifique sélection de monnaies et d’objets évoquant les grandes figures du pouvoir.

Parcours de l’exposition

En six étapes, le visiteur découvre les personnages historiques qui ont transformé le destin de la ville et de leur époque, en lien avec les vestiges archéologiques de la Crypte.

- Les Gaulois Parisii : du nom d’un peuple venu d’outre-Rhin vers le IIIe siècle avant notre ère pour occuper une petite région dont la ville actuelle de Paris est le centre.

- Les Romains, d’Auguste à Julien : À l’emplacement de la première fortification de Paris, un rempart construit à partir de 308 apr. J.-C., est présenté les premières monnaies romaines.

- Le Moyen Âge : l’image du roi revient avec les monnaies d’or, à partir de Philippe IV le Bel (1285-1314). La Crypte présente des vestiges de la période médiévale,

- La Renaissance : en 1513, Louis XII est le premier roi de France à faire figurer son portrait sur une monnaie.

La Grande Halle de la Villette accueille jusqu'au 4 septembre 2016, une exposition qui retrace la plus grande saga cinématographique jamais produite.

James Bond est un grand séducteur, ce qui contribue à sa dimension mythique.

Il est mystérieux, sûr de lui, élégant, a de l’assurance. Cet authentique mythe contemporain est .illustré par une collection de 500 objets originaux permettant une immersion dans l'univers esthétique de l'espion le plus célèbre du monde : costumes, gadgets, croquis, photos de tournages.

Affiche de l’exposition © Affiche de la Rmn-Grand Palais, Paris 2016Jusqu’au 4 juillet 2016 une exposition inédite au concept novateur, est proposée au Grand Palais - Galeries nationales.

Organisée par la Réunion des musées nationaux, l’exposition offre au public une traversée de l’art universel à partir d’un point de vue délibérément actuel.

Plus de 180 œuvres, toutes époques et toutes cultures confondues, sont regroupées selon leurs affinités formelles ou mentales.

Carambolage (n.m) : terme du jeu de billard. Coup dans lequel la bille du joueur va toucher deux autres billes. Au figuré : coup double, ricochet.

 

Jusqu’au 3 juillet 2016, le musée Marmottan Monet présente soixante-quinze œuvres provenant de collections particulières et de prestigieux musées français et étrangers

Fruit de la collaboration d’historiens et d’historiens de l’art, cette exposition inédite retrace l’histoire du statut de l’enfant du XIXe au XXe siècle et permet de porter un regard nouveau sur ces œuvres en interrogeant différemment la peinture.

Lorsqu’on évoque l’enfant aux siècles passés et les œuvres qui lui sont consacrées, deux observations s’imposent.

- La première concerne le nombre de ces représentations : à la fin du Moyen Âge, elles sont relativement peu courantes et l’enfant n’est bien souvent figuré que de manière accessoire.

- La seconde observation porte sur la manière de représenter cet enfant : sur les tableaux montrant des milieux princiers et aristocratiques, l’enfant fait partie du groupe familial et il est ordinairement vu comme un petit adulte à la fois par son vêtement, et par ses traits dépourvus de cette grâce singulière que nous affectionnons aujourd’hui.

Jusqu’au 28 février 2016, les musées Gadagne propose l’exposition "Guignol 14-18. Mobiliser, survivre" entourée d’une riche programmation de visites, spectacles, conférences, ateliers et balades urbaines.

Jusqu’au 28 février 2016, les musées Gadagne présentent une riche programmation de visites, spectacles, conférences, ateliers et balades urbaines en cette occasion. Marionnette française populaire, le public découvre le rôle de Guignol pendant la Grande Guerre dans le cadre des commémorations du Centenaire.

Des archives cinématographiques et musicales permettent de voir et d’entendre le quotidien de ceux qui ont traversé ces années sombres.